Whisky in the Church 2010

Un week-end pas comme les autres


Déjà la quatrième édition du festival...

En près de sept ans d'existence du forum en français de whisky-distilleries.info, des centaines d'amateurs de whisky y sont venus confronter leurs opinions sur tous les aspects du monde du whisky. Le forum est devenu une source foisonnante d'information (assez peu structurée, mais ceci est le propre d'un forum) pour tous les amateurs de whisky à travers la francophonie, qu'ils soient débutants ou chevronnés. Avec le temps, des liens forts se sont tissés entre les membres, et bien vite le besoin de rencontres réelles s'est fait sentir. Le forum a ainsi permis des rencontres locales entre amateurs, préludes à la création de clubs de whisky régionaux. A une plus grande échelle, au gré des affinités, des réseaux de commandes groupées, d'échanges d'échantillons et de dégustations à l'aveugle se sont organisés. Enfin, une grand messe annuelle, ouverte à tous les fidèles participants du forum, a lieu depuis quatre ans à La Haye (Pays-Bas), terre d'adoption du fondateur du forum, Jean-Marie Putz.

Ce quatrième rassemblement s'est tenu le dernier week-end de juin. Un week-end de partage et de camaraderie, à base de bonne chère, de dégustations assidues, de pitreries et de conversations endiablées. La distance ne fait décidément pas peur aux passionnés de single malt, puisque les participants sont venus de toutes les régions de France (Toulouse, Metz, Nancy, Nord, Paris, Nantes, Marseille, Montpellier, etc..) mais aussi de Suisse, du Luxembourg, de Belgique ou du Danemark. L'acmé de cette rencontre annuelle est un mini-festival de whisky (gratuit, mais accessible uniquement sur invitation) dans l'enceinte de la plus vieille église de la ville, l'Abdijkerk, abbaye cistercienne érigée au début du 13e siècle, devenue un temple protestant au temps de la réforme et magnifiquement restaurée il y a une vingtaine d'années.

Les indépendants à l'honneur

Cette année, ce mini festival (organisé en collaboration avec un caviste local, Aad van Zuylen) a été principalement consacré aux embouteillages indépendants, tout en faisant une belle place à quelques distilleries triées sur le volet. Ainsi, Benriach/Glendronach et the Belgian Owl ont répondu à l'invitation. Parmi les embouteilleurs indépendants représentés, on a pu apprécier les productions récentes de Douglas Laing (qui a envoyé son Malt Ambassador en la personne de Jan Beckers), Daily Dram, Duthies (Cadenhead), Dun Bheagan/Chieftain's, Jean Boyer, Malts of Scotland, Adelphi, Duncan Taylor, Carn Mór, Gordon & MacPhail, etc. Les embouteillages ont été présentés par leurs importateurs aux Pays-Bas : Whisky Import Nederland, Bresser & Timmer et Van Wees. Un stand tenu par un club d'amoureux de vieux blends (http://www.rarewhiskysite.com) nous a fait découvrir des trésors oubliés et délicieux, prouvant que des blends de grande qualité peuvent rivaliser avec les meilleurs single malts.

L'organisation, bien rodée au fil des ans, est sans faille : verre tulipe à l'entrée, bouteille d'eau de source écossaise à volonté ainsi que sandwichs généreusement garnis et soupes à volonté à l'accueil ; toasts, carafe d'eau et "spitoons" improvisés à chaque stand. Le tout préparé par des bénévoles débordants d'efficacité et de gentillesse.

En un temps record, les visiteurs ont pris d'assaut le temple et les stands. Il faut dire que chaque exposant y va de ses meilleures productions les plus aptes à satisfaire les nez et palais les plus exigeants. On aura ainsi pu, par exemple, déguster un Miltonduff 27 ans (1982-2010) DailyDram 46%, un Glenburgie 25 ans (1983-2009) Carn Mór 58.6%, un Mystery Malt (Glenfarclas ?) 43 ans 1966-2010 Ultimate ou un Rosebank 19 ans (1990-2009) Old Malt Cask 50%. Dresser une liste des grands whiskies dégustés au cours du festival est un défi impossible, tant les exposants se sont appliqués à choisir des embouteillages de haut vol pour des amateurs exigeants. On retiendra aussi, sur le stand Benriach/Glendronach, la découverte en avant-première de fûts magnifiques, à embouteiller en juillet prochain, dont un superbe Benriach 1979 plein d'exotisme et de douceur maltée, et sur le stand Jean Boyer, des embouteillages spécifiques à l'événement - les "Witc's 4 bottling" de glorieuse lignée.

Cette année, les participants ont ainsi eu l'occasion de goûter et de se porter acquéreurs d'un Bunnahabhain de caractère 2001-2010 60% sherry wood, d'un Glen Grant 2002-2010 62% complètement atypique et d'un Bowmore 2001-2010 minéral et équilibré, tous trois de Jean Boyer, ou d'embouteillages exclusifs Malts of Scotland, Glencadam 1985 et Westport 2000, spécialement parés d'une Abdijkerk sur étiquette argentée en l'honneur du Witch 2010.

Autour du festival : masterclasses et dégustations off

Si la dégustation dans l'église a été le point d'orgue de la manifestation, les deux jours précédents n'ont pas été anodins non plus. Les membres du forum ont logé pendant 3 jours dans un centre de vacances en bord de mer, et ce long week-end fut l'occasion d'échanger des spécialités gastronomiques tant solides avec le traditionnel barbecue du samedi, que liquides. Pour rester dans le registre du malt, les bières régionales, bien souvent produites par des micro-distilleries, ont été présentées par notre spécialiste Pompix : par ces premières chaleurs estivales, elles ont été très appréciées.

Mais le week-end était également placé sous le signe de la découverte et de l'apprentissage. Ainsi le samedi soir une quarantaine de participants ont suivi, sous la direction du bon Savoureur, une masterclass en plein air consacrée aux différents sherrys et à leur influence sur le whisky. Cette dégustation a été suivie par une autre : une impressionnante série de whiskies du jeune embouteilleur allemand "Malts of Scotland" qui a présenté des embouteillages récents comme son Ballindaloch 2000 ou plus anciens comme un joli Glencadam 1974. Un dîner en plein air entre ces deux dégustations gratuites a été l'occasion d'une rencontre chaleureuse et conviviale entre des acteurs de l'événement, dont beaucoup ne se connaissaient que par pseudos et avatars interposés.

Les soirées n'ont pas été en reste et ont fait montre du même niveau d'exigence de qualité. On a pu goûter des embouteillages réalisés dans les années 80 (Glenfiddich 8 ans OB, Dimple 12 ans ou Tamdhu 15 ans OB) ou 90 (Glengoyne 1967 "Christmas Day" OB, Port Ellen 20 ans 1978-1998 Rare Malts). Une bataille de Lochside (avec notamment un Lochside 40 ans 1966-2007 Signatory fût 7535 ou encore un Lochside de grain 46 ans 1963-2010 refill sherry cask WIN First Cask) a été un autre grand moment des soirées off. Certains des participants n'ont pas hésité à sortir des embouteillages phares des éditions précédentes, tels ce très joli Bladnoch 17 ans présenté par Raymond Armstrong lui-même l'an dernier. Les Witcheurs ont été plus gourmands que les anges, mais quelques fonds de bouteilles ont été in extremis soustraits à leur avidité pour être mélangés en fût (un tout petit fût), selon une tradition née l'année dernière : le "Glen Witch" 2010 patientera une année avant d'être mis en bouteilles.

Vers la prochaine édition

Au delà de cette rencontre d'épicuriens qui sont unanimement prêts à retourner l'an prochain à la Haye, cette organisation spécifique liée au petit nombre de participants - une soixantaine de personnes au dîner du samedi soir - à leur niveau d'amateurs avertis et à leur générosité, c'est une rencontre qui n'a pas d'équivalent. Le promoteur de cette manifestation, Jean-Marie Putz, auteur du site whisky-distilleries.info, tenant à garder à la fois la gratuité du festival, une dimension humaine et le principe de l'entrée sur invitation, fera son possible pour perpétuer ces rencontres autour d'un festival.

 

Authors : Jean-Marie Putz, Pascal Beaucamp, Alain Mortier, Jean-Michel Lévy, Anthony Louis, André Scarparo, Patrick de Schulthess, François Nawrocki.

Retour à  l'écran précédent