Soirée du 11 décembre 2010

Thème


Soirée de fin d'année

Flacons dégustés


Linlithgow 30 ans (1975 - 2005), Signatory Vintage, 47.7 % abv, Cask Strength Collection (bt n° 149 / 280)


Laphroaig 20 ans (1990 - 2010), The Whisky Agency, 56.1 % abv (273 bt.)


Longrow 10 ans (1996 - 2006), OB, 46.0 % abv


Compass Box The Spice Tree, emb. ca. 2010, OB, 46.0 % abv


Bowmore 12 ans (1998 - 2010), Signatory Vintage, 46.0 % abv, Un-chillfiltered (748 bt.)


Brora 3rd release, 30 ans (emb. 2004), OB, 56.6 % abv (bt n° 1724 / 3000)


Greenore 8 ans, OB, 40.0 % abv


George Dickel #12, emb. ca. 2010, OB, 45.0 % abv


Ardbeg Ar2, emb. 2010, Specialty Drinks Ltd, 60.5 % abv, Elements of Islay

Ont participé


Alain

Christophe D.

Laurent

Pierrot

Rémi

Sébastien

Xavier

Le résumé

Ce soir au programme :

Un superbe Linlithgow comme starter. Il s’est superbement amélioré par rapport à mon souvenir. Finesse et subtilité.

Carpaccio de saint-jacques au Laphroaig (Alain)
Deux beaux produits, malheureusement chacun vit sa vie et l'association n'apporte rien.

Saumon mariné et Longrow (Laurent)
Un heureux assemblage qui tient autant à la qualité du saumon mariné que du caractère légèrement marin de ce Longrow.

Charcuterie et Spice Tree (Sébastien)
Ah, ça, c’est de la charcuterie.Un bien long temps que je n’en avais goûté de si délicieuse. L’association n’est pas évidente les deux fumés jouant sur des gammes différentes et chacun se suffisant à soi.

Nouilles sautées au poulet et Bowmore (Rémi)
Dommage qu’elles (les nouilles) et le poulet aient mérité quelques degrés (température) en plus, je me suis régalé avec ce plat malheureusement un peu écrasé par le fort caractère de ce jeune Bowmore.

Fromages de brebis au Brora 30 ans (Pierrot)
Le caractère fermier du whisky et le caractère tout court des fromages se sont remarquablement bien mariés. S’il ne fallair retenir qu’une association de ce dîner, ce serait celle-ci.

Cake avec du Greenore et George Dickel (Alexandre)
Le cake a été fini par un mouillage au Greenore, ce qui lui apporté de la légèreté. Outre qu’il fort bien passé, il a été bien plus mis en valeur par le Tennessee whisky que par le grain irlandais.

Mousse au chocolat et Ardbeg Ar2 (Xavier)
Belle association, les deux se mettant mutuellement en valeur. Mais n’étant fanatique ni du chocolat ni de la tourbe, je n’ai pas pu en profiter pleinement.


Retour à  l'écran précédent