Soirée du 31 mars 2007

Thème


Northern Highlands

Flacons dégustés


Clynelish 1990 - 2004, Jean Boyer, 43.0 % abv, Best casks of Scotland


Dalmore 12 ans (1990 - 2002), MacKullick / Mackillop, 43.0 % abv (310 bt.)


Brora 24 ans (1981 - 2005), Signatory Vintage, 46.0 % abv, Unfiltered handbottled (472 bt.)


Glenmorangie Artisan cask, OB, 46.0 % abv


Brora 20 ans (1982 - 2003), OB, 58.1 % abv, Rare malts (bt n° 4313)


Brora 2nd release, 30 ans (emb. 2003), OB, 55.7 % abv (bt n° 2853 / 3000)


Dalmore 17 ans (1988 - 2006), Scotch malt whisky society, 59.3 % abv (588 bt.)

Ont participé


Alain

Christophe W.

David

Georges

Stéphane

Le résumé

Nous étions en plus petit comité que d'habitude : il a fallu déplorer l'absence pour des raisons variées de Christian, Laurent, Norbert et Xavier.
Heureusement, David nous a fait la joie de réapparaître.
Après les discussions d'usage (comment ça va ? Qu'as-tu acheté ? ...) nous avons commencé la dégustation.
Quelques débats à propos des qualités supposées des malts en présence nous permettent de définir l'ordre de passage :
  • Clynelish Jean-Boyer : en dépit d'un à priori un peu négatif (je l'avais déjà essayé), c'est une assez bonne surprise : du goût, un whisky à boire
  • Dalmore Mackillop’s Choice : un nez sympa, lui aussi se laisse boire
  • Brora hand bottled pour LMDW : les choses sérieuses commencent. un beau whisky harmonieux, très civilisé
  • Glenmorangie Artisan Cask : une belle découverte, un peu différent, là encore c'est beau
  • Brora Rare Malts : le nez est tellement agréable que l'on a envie de plonger dedans
  • Brora 30 ans 2ème édition : un peu plus fermier, j'adore
  • Dalmore SMWS : lui aussi est bon, à recommander
Il y eu ensuite 2 flacons post dégustation :
  • Clynelish SMWS : le nez resemble aux Brora, très sympa. à déguster à nouveau dans quelques temps
  • Glen Ord Jean Boyer Gifted stills : le nez caractéristique des Jean Boyer, nous aurions pu craindre qu'il souffre après tous les bruts de fût, mais il n'en a rien été. Prometteur donc.
Mon trio, vu qu'il faut se plier à l'exercice est le suivant :
  • Brora 30 ans
  • Brora hand bottled pour LMDW
  • Brora Rare Malts
En résumé une bien belle soirée, probablement les meilleurs whiskies dégustés depuis quelques temps.
Merci à ceux qui ont amené des flacons et à notre hôte.

Christophe



Cette soirée, dont la date a été deux fois déplacée (à la demande de quelques uns, dont certains ne sont pas venus !) a lieu à mon domicile. Au programme quelques belles ou très belles bouteilles des Highlands du nord. En petit comité puisque nous n’étions que cinq. Des accidents et autres empêchements ont interdits certains de participer. Christophe, qui se chargeait des à-côtés, arrive un peu avant l’heure pour les préparer, les présenter, nous allécher, nous mettre l’eau à la bouche … Puis arrivent David que nous n’avions pas vu depuis longtemps et dont la présence me fait un énorme plaisir, Georges et Stéphane qui arrive de loin avec deux flacons de Brora.

Notre starter est un Clynelish 14 ans Jean Boyer, parfait pour une mise en bouche : malté, fruité, agrumes et avec une touche de violette.

On passe ensuite à un Dalmore McKullick dégoté le matin même à la GMS du coin. Très doux, fruité, malheureusement une bouche absente.

Les choses sérieuses commencent avec un Brora 24 ans Handbottled SV : boisé, vanillé, fruits (rouges et blancs avec des agrumes lointains), un sherry discret. Une finale longue et lentement évolutive rendent ce magnifique et harmonieux ensemble à la portée aussi bien du connaisseur que de l’amateur averti.

On continue avec un Glenmorangie Artisan Cask que Jean avait eu la gentillesse de me faire parvenir quelques jours auparavant. Un Glenmorangie typique avec des notes boisées marquées, nettes et cependant parfaitement fondues dans l’ensemble. Comme d’habitude, la patte de la distillerie qui maîtrise le tonneau.

La suite est un Brora 20 ans RM, déjà testé et toujours aussi merveilleux et nous persévérons avec un autre Brora 2nd release 30 ans. Une splendeur que ce whisky : riche, complexe, prégnant, avec des caractères marqués mais non agressifs, une finale très longue et un magnifique équilibre.

Nous terminons avec un Dalmore 17 ans SMWS : Magnifique mais pour amateurs avertis, ou alors le couper d’eau car l’alcool est nettement présent.

Nos préférés de la soirée :
David : Dalmore SMWS, Brora 20 ans RM
Stéphane : Brora 2nd release, Brora 20 ans RM, Brora Handbottled
Georges : Brora 20 ans RM, Artisan Cask, Dalmore SMWS, Brora Handbottled
Alain : Brora 2nd release, Brora 20 ans RM, Dalmore SMWS, Artisan Cask.
Et Christophe a déjà cité les siens.

La soirée n’est pas finie pour autant. Stéphane nous fait le plaisir d’ouvrir une bouteille de Glen Ord Jean Boyer et j’en fais autant avec un Clynelish 22 ans SMWS. Autant le Glen Ord me satisfait après les monstres que nous avons dégustés, autant le Clynelish me laisse sur ma faim : il mérite une aération et sera testé à nouveau un peu plus tard.

En résumé, une magnifique dégustation avec des flacons sortant du commun. A réconcilier tout le monde avec cette région si tant est qu’on puisse se fâcher. Je regrette simplement que ce panorama n'ait pas été complété avec des whiskies issus de Balblair, Pulteney et Teaninich). Mais ce sera l'occasion d'une autre soirée sur cette région, avec encore de superbes flacons à découvrir...

Alain


Retour à  l'écran précédent