Soirée du 13 mai 2006

Thème


Islay (1)

Flacons dégustés


Bunnahabhain 15 ans (1990 - 2006), Gordon & MacPhail, 40.0 % abv, mcPhail's Collection


Bruichladdich 13 ans (dist. 1991), Blackadder, 55.3 % abv (bt n° 229 / 324)


Bowmore 12 ans (1991 - 2003), Hart Brothers, 46.0 % abv


Bowmore 17 ans, OB, 43.0 % abv


Caol Ila 12 ans (1993 - 2005), Ian McLeod, 43.0 % abv, Chieftain's Choice (1146 bt.)


Lagavulin 12 ans (emb. 2005), OB, 57.8 % abv


Lagavulin 16 ans, OB, 43.0 % abv, Classic malts


Laphroaig Quarter cask, emb. ca. 2006, OB, 48.0 % abv


Ardbeg 10 ans (1995 - 2005), Gordon & MacPhail, 40.0 % abv, Connoisseurs choice

Ont participé


Alain

Christian

Christophe W.

David

Emmanuel

Gilles

Georges

Jean-François

Norbert

Richard

Le résumé

Là ça commence à devenir sérieux : 10 personnes, 9 whiskies. Ca frise la débauche. Christian nous avait installé autour d'une grande table ronde. Nous étions certes un peu serrés, mais ça permettait à chacun d'être à proximité des autres et de pleinement profiter de l'ensemble des discours. Emmanuel pour sa part avait aussi bien fait les choses : Le saumon fumé était remarquable.
Le programme définitif n'a été finalisé qu'une fois assis autour de la table : trop de bouteilles, et nous ne voulions pas retomber dans l'excès de la séance précédente. On a même décidé de laisser tomber le starter.
Début de la soirée à 20h30. Les seuls à être à l'heure étaient ceux venus à pied; la faute au stationnement : impossible chez Christian. Il vaut mieux laisser la voiture au parking et venir à pied, en taxi, en hélicoptère ou en vélo.
A 9h15 on décide d'attaquer malgré l'absence de certains. Tout d'abord le Bunnahabhain 15 ans, marin avant d'être Islay puis un Bruichladdich raw cask de chez Blackadder. Ni fumé, ni tourbé, mais frais et léger, limite alcooleux. Nous sommes interrompus par un coup de fil : Les derniers retardataires seront là vers 10h00 … On en profite pour aller jeter un coup d'œil au tout nouveau site. Christian nous en fait une présentation magistrale. Certes il n'y a pas encore grand-chose dedans (le site, pas Christian), mais il va s'étoffer avec nos commentaires, nos bouteilles, nos dégustations.
Les retardataires rattrapent leur retard, en faisant patienter les autres … La prochaine fois, la dégustation commencera à l'heure et les retardataires prendront le train là où il est !
Le bilan à 10h30 est donc que nous sommes – enfin – au complet et que nous n'avons dégusté que deux whiskies.
On continue avec Bowmore Hart Brothers : Enfin un Islay, remarquable, on continue sur un Bowmore 17 ans OB que je trouve décevant. Le Caol Ila 12 ans Chieftain's choice qui suit est du même acabit : On attend plus de ces "noms".
Ensuite un Lagavulin 12 ans special release : La deuxième bouteille intéressante de la soirée. Typique d'Islay, de la distillerie et son relativement jeune âge ne lui ôte en rien sa valeur. Ensuite, pour comparer avec le précédent le trop connu Lagavulin 16 ans.
Pendant tout ce temps, Christian, tel un maître queux, passe les plateaux de toasts au saumon et d'œufs de caille.
Enfin la troisième découverte de la soirée : Un Laphroaig Quarter cask. Très marin, puis tourbé et fruité. La complexité lui donne une charpente des plus intéressantes.
Et, pour finir, un Ardbeg 10 ans GMP, lui aussi sans surprise et valeur sûre : Expression typique des jeunes Ardbeg, long et tourbé. Un véritable plaisir.
On peut dire que ce fut une belle soirée, à défaut d'être bonne. Le timing ayant en effet gâché une bonne partie du plaisir. La qualité de la réception a, par ailleurs, compensé les défaillances temporelles des uns ou des autres. Mes préférés : Ardbeg 10 ans GMP, Bruichladdich raw cask Blackadder, Laphroaig quarter cask, Lagavulin 12 ans special release. je peux dire que les ai appréciés, mais je n'irai pas jusqu'à dire que ce sont des grands whiskies.

Islay, ce n'est que partie remise !

Alain


Retour à  l'écran précédent